• L’Iboga peut mettre fin à la dépendance aux drogues dures en quelques heures.

    Au Gabon pousse une plante qui peut sevrer une personne dépendante aux drogues dures.

    Cette plante s’appelle l’Iboga. Bien entendu, menacée, cette plante tropicale aux vertus thérapeutiques exceptionnelles devraient être plantée un peu partout afin de pouvoir soigner nos enfants.

    A savoir : L’ibogaïne est une tryptamine, proche de la psilocine et de la psilocybine (substances présentes dans les champignons hallucinogènes), psychostimulante et hallucinogène à forte dose.

    Cette molécule interagit avec des neurotransmetteurs, principalement la sérotonine et le glutamate, et bloque des récepteurs aux opiacés.

    C’est un antagoniste des récepteurs NMDA (activés par le glutamate), ce qui expliquerait ses propriétés anti-addictives.

    J’ai lu à plusieurs reprises qu’elle n’est pas plus dangereuse que l’aspirine

    « Elle est efficace dans le sevrage aux opiacés pratiquement la plupart du temps.

    Certains patients ont des effets persistants après.

    Mais il n’y a jamais eu une étude en double aveugle, ce qui est nécessaire pour définir les taux de réussite réels », explique Deborah Mash, professeure de neurologie et de pharmacologie moléculaire et cellulaire à l’université de médecine de Miami.

    Les dernières études ont quant à elles mis en évidence de nouvelles propriétés importantes : l’iboga a des effets stimulants sur le métabolisme énergétique et, selon le professeur Dorit Ron en Israël, l’ibogaïne stimule la synthèse et la libération de neurotrophine, qui aide les voies nerveuses à se régénérer et le cerveau à se réorganiser.

    Des témoignages confirment son efficacité :

    « Ma vie a complètement changé, douze heures après mon traitement à l’ibogaïne, j’étais sevré de dix-sept ans d’addiction.

    C’était incroyable, je ne peux pas l’expliquer », témoigne Roberto, 45 ans, un Italien qui vivait à New York et avait une consommation quotidienne d’héroïne, de cocaïne et de méthadone, clean depuis sept ans.

    « J’ai été sevré de trois ans de dépendance à la cocaïne en un week-end en 2004.

    Depuis, je n’ai jamais rechuté », souligne Eric, un Français de 37 ans. « Mon sevrage a été immédiat.

    Alors qu’il m’était inimaginable de ne pas prendre de doses car j’en étais à plusieurs grammes par jour », précise Nicolas, ancien dépendant à la cocaïne, sevré depuis trois ans. (src)

    si vous voulez en savoir plus, tapez simplement « Iboga » ou « Ibogaïne » dans un moteur de recherche !

    A votre santé, 

    L’Iboga peut mettre fin à la dépendance aux drogues dures en quelques heures!

    « Le moringa, l'arbre magiqueLa racine de kudzu peut vous aider à vous libérer. de vos addictions. »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    6
    Lundi 20 Novembre à 13:23

    J'ai utilisé cette plante pour lutter contre mes dépendances, très efficace. mon blog : 

    mon-garcinia-cambogia.fr

    5
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 19:31

    Merci pour le super blog !

    4
    Mardi 8 Septembre 2015 à 21:04

    ouf, merci c'est revenue dessus !

    je vais pouvoir mettre mon dernier article de ce soir ,

     sur la plante qui nous purifie contre le tabac et l'alcool cool

    Le KUDZU , merci beaucoup, prend soin de toi ! kiss

    3
    Mardi 8 Septembre 2015 à 20:10

    oui, mais ,  je n'ai plus de titres qui s'affichent

    sur le contenu et même le slogan n'apparaît plus ?

    bizarre ?

    2
    Mardi 8 Septembre 2015 à 19:28

    je vois ke tu as configuré pour kon tombe sur tes derniers articles, c parfait !

    mais on peut se parler en direct si tu veux , je te dirais koi faire pour tes deux rubrique accueil

    1
    Mardi 8 Septembre 2015 à 19:25

    je t'ai envoyé un message !

    si on clic sur derniers articles , on tombe sur ton billet

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :