• CANCER : RESPECTEZ-VOUS CETTE LOI DE LA NATURE ?

    Des chercheurs allemands auraient découvert un véritable « suppresseur de tumeurs ». Ce sont leurs termes. [1] 

    Au début j’ai cru qu’ils avaient mis au point une nouvelle technologie médicale ou un nouveau médicament.

    Mais pas du tout. Il s’agit plutôt de la découverte anticancer la plus naturelle qui soit car ce « suppresseur de tumeurs » est notre rythme circadien, tout simplement.

    Au moment où je vous écris, les mécanismes biologiques liés au rythme circadien sont encore un vaste champ de recherche. D’après la communauté scientifique, les bénéfices que nous pourrions en retirer sont prodigieux.

    Notre rythme circadien est le gardien du Temps de notre système cellulaire. Il est essentiel à notre équilibre physiologique et biologique. Il est un lien invisible entre notre corps et les cycles naturels qui régissent la vie sur Terre.

    Quand votre vie est synchronisée sur votre rythme circadien, vous en tirez de nombreux bénéfices. L’inverse est vrai également. Lorsque vous êtes désynchronisé, votre risque de maladies, y compris votre risque de cancer, augmente.

    C’est la raison pour laquelle vous devez apprendre à bien gérer votre rythme circadien. Je vais vous dire comment faire.

    CETTE LOI DE LA NATURE NOUS RELIE À LA TERRE

    Le terme circadien vient du latin circa« autour», et dies« jour ».

    Le rythme circadien est l’horloge biologique de votre corps. Il régule l’alternance entre le jour et la nuit. Entre la période de la journée où vous êtes éveillé et celle où vous dormez.

    Ce rythme est d’environ 24h, calqué sur la rotation de la Terre sur elle-même. Il correspond donc à une journée et une nuit complètes.

    Il influence de nombreuses fonctions biologiques et physiologiques dans notre corps, en particulier notre température corporelle, notre pression artérielle, notre production hormonale et notre métabolisme cellulaire.

    LE RYTHME CIRCADIEN EST LE MAÎTRE DU TEMPS POUR CHAQUE CELLULE DE NOTRE CORPS

    Nos cellules ont besoin du rythme circadien pour réguler leur activité.

    Il leur permet notamment de suivre le cycle de la rotation de la Terre et de s’adapter à l’alternance entre la journée et la nuit.

    Bien sûr, vous pouvez choisir de vous en affranchir et de dormir plus ou moins longtemps. De vous coucher ou de vous lever plus ou moins tard. Vous pouvez même choisir de faire l’inverse de ce que demande le rythme circadien en dormant le jour et en vivant la nuit.

    Mais pour les cellules de votre corps, c’est différent. Elles ont besoin de respecter votre rythme circadien pour fonctionner normalement. Si elles ne le font pas, elles en souffrent. Et vous avec.

    C’est pourquoi les chercheurs pensent que toute exception à cette loi de la Nature provoque des conséquences néfastes sur notre santé. Cancer. Diabète. Alzheimer. Dépression. Surpoids. Hypertension. Toutes ces maladies et beaucoup d’autres encore seraient en partie liées à un dérèglement du rythme circadien.

    PENDANT DES MILLIONS D’ANNÉES, L’HOMME S’EST LEVÉ ET COUCHÉ AVEC LE SOLEIL

    Le rythme circadien est imprimé dans chaque cellule de notre corps.

    Il nous rappelle que nous sommes des êtres vivants connectés aux cycles naturels de la Terre, au même titre que les arbres, les plantes, les animaux et tous les êtres vivants.

    Le fait que le soleil se lève et se couche tous les jours participe au bon fonctionnement de notre horloge cellulaire interne. Lorsque le jour se lève, nos fonctions vitales s’éveillent naturellement. Et quand la nuit vient, elles se mettent en sommeil.

    Selon les chercheurs de l’Université de Berlin, le rythme circadien est un ensemble de processus moléculaires intervenant dans chaque cellule. Ces processus ont une incidence sur le moment et la manière dont une cellule produit de l’énergie, répare son ADN et se divise pour former de nouvelles cellules.

    Lorsque ces processus sont désynchronisés, ils contribueraient à augmenter les perturbations cellulaires à l’origine du cancer. [2] 

    LA VIE MODERNE DÉFIE CETTE LOI FONDAMENTALE

    Il y a peu de temps encore, la plupart des personnes se levaient et se couchaient avec le soleil.

    Mais lorsque l’électricité s’est généralisée dans les habitations, nous avons pu choisir librement l’heure à laquelle nous nous couchions, en nous affranchissant des règles du rythme circadien.

    Malheureusement, lorsque nous dévions des lois de la nature inscrites dans nos cellules, il y a forcément des conséquences et nous finissons par en payer le prix, d’une manière ou d’une autre.

    Les travailleurs de nuit ont un risque de cancer plus élevé. [3] Idem pour les personnes qui voyagent fréquemment et doivent s’adapter aux différents fuseaux horaires. Un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité suffit à perturber le rythme circadien et peut donc augmenter le risque de cancer et d’autres maladies. Le fait de manger trop tard le soir exerce également une mauvaise influence sur notre rythme circadien.

    Le simple fait de regarder la télévision, un ordinateur, une tablette ou un téléphone portable pendant votre soirée peut causer de graves perturbations dans les cycles naturels de notre corps.

    LA LUMIÈRE BLEUE MULTIPLIERAIT PAR DEUX LE RISQUE DE CANCER

    Les recherches indiquent que la lumière artificielle des écrans (lumière bleue) empêche notre corps de comprendre qu’il fait nuit et qu’il doit progressivement se mettre en mode sommeil.

    À ce moment-là, vous vous déconnectez de votre rythme circadien et vous augmentez drastiquement votre risque de souffrir de troubles de l’humeur, de fatigue sévère, de pertes de mémoire, de troubles gastro-intestinaux et cardiovasculaires.

    Et comme nous l’avons vu, les dérèglements qui interviennent au niveau cellulaire peuvent augmenter dangereusement le risque de développement de cellules cancéreuses.

    Dans une étude portant sur environ 4’000 personnes en Espagne, les chercheurs ont découvert qu’une exposition à la lumière bleue trop tard en soirée multiplie par deux le risque de cancer de la prostate et multiplie par 1,5 le risque de cancer du sein. [4] 

    LES CHERCHEURS RÉVÈLENT QUE LA LUMIÈRE BLEUE NUIT À LA PRODUCTION DE MÉLATONINE

    Cette hormone que nous produisons naturellement est d’abord connue pour faciliter l’endormissement.

    Toutefois, son rôle ne s’arrête pas là. Elle serait ainsi liée à de nombreux autres processus biologiques et les chercheurs l’associent également à une réduction du risque de développement des cellules cancéreuses.

    Voilà pourquoi il est si important de respecter, autant que possible, votre rythme circadien. Son fonctionnement est inscrit dans vos gênes depuis la nuit des temps. La vie moderne a tendance à nous le faire oublier.

    C’est pourquoi je vous invite à découvrir maintenant ces quelques astuces simples qui vont vous aider à mieux le respecter.

    COMMENT RE-SYNCHRONISER VOTRE RYTHME CIRCADIEN

    Pour bien synchroniser votre rythme circadien, voici 5 astuces simples à mettre en oeuvre :

    1. Aidez votre corps à se synchroniser sur un cycle régulier et naturel de 24 heures.  Pour cela, maintenez des heures de coucher et de réveil régulières. Lorsque vous minimisez les fluctuations des heures de coucher et de réveil à moins d’une demi-heure (même le week-end!), votre rythme circadien se stabilise et votre corps anticipe et se prépare naturellement à se réveiller ou s’endormir.
    2. Faites bien la distinction entre les périodes éveillées et les périodes de sommeil. Soyez actif la journée, faites le plein d’air et de lumière naturelle et reposez-vous le soir et la nuit. Si vous avez besoin de faire la sieste pendant la journée, celle-ci ne devrait pas excéder 30 minutes afin de ne pas perturber votre rythme circadien.
    3. Limitez autant que possible votre exposition à la lumière bleue le soir et la nuit. Si vous regardez la télévision, assurez-vous de ne pas être trop prêt de l’écran. Si vous utilisez votre tablette ou votre téléphone portable, diminuez-en la luminosité. L’idéal serait évidemment d’éteindre tous vos écrans à partir de 19h et de prendre un bon bouquin pour passer la soirée. La nuit, dormez dans le noir complet.
    4. Limitez au maximum les «perturbateurs de rythme» qui peuvent retarder l’arrivée de votre cycle de sommeil. Évitez les repas lourds ou épicés à l’approche du coucher. Limitez votre consommation de caféine plus tôt dans la journée. Privilégiez les activités propices à la relaxation pendant votre soirée.

    La cinquième astuce vous concerne plus particulièrement si vous avez plus de 50 ans, si vous avez du mal à dormir ou si, pour une raison ou pour une autre, vous n’arrivez pas à respecter les conseils que nous venons de voir ensemble. 

    ESSAYEZ UNE PETITE DOSE DE MÉLATONINE

    La mélatonine est la substance naturelle qui contrôle le mode sommeil de votre rythme circadien.

    Si vous subissez un décalage horaire, que vous regardez un écran le soir ou pour toute autre raison qui vous empêche de respecter naturellement votre rythme circadien, un petit supplément de mélatonine peut vous aider à rétablir l’équilibre sans trop de peine.

    Cette astuce vous sera d’autant plus utile si vous avez plus de 50 ans car on sait que la production naturelle de mélatonine décline au fil des années. Ce phénomène explique que beaucoup de personnes à partir de cet âge dorme de moins en moins.

    Des milliers d’études scientifiques ont été conduites sur la mélatonine. Il s’agit d’une substance sûre et autorisée en Europe et en France. Vous pouvez en retirer des bienfaits à partir de 1 mg par prise. Il n’existe aucun risque d’accoutumance.

    La quasi-totalité des laboratoires commercialisent de la mélatonine de synthèse. Elle est produite à partir de sources pétrochimiques ou à partir de cervelle de porc parce que c’est moins cher à fabriquer. Pour ma part, je préfère prendre une mélatonine naturelle d’origine 100% végétale, bien que cela soit un peu plus cher et difficile à trouver.

    Votre rythme circadien fait partie des lois fondamentales de la Nature. Bien sûr, l’Homme a cette faculté unique de pouvoir les transcender. C’est notre chance et parfois, c’est aussi notre malédiction. Car je crois que nous avons beaucoup à gagner lorsque nous cherchons à mieux comprendre ces lois de la Nature et leurs implications pour notre corps, notre santé et notre vie.

    Prenez soin de vous,

    Léopold Boileau, Votre correspondant

    ——-

    Sources

    [1] The Ink4a/Arf locus operates as a regulator of the circadian clock modulating RAS activity. Published: December 7, 2017. https://doi.org/10.1371/journal.pbio.2002940

    [2] The Ink4a/Arf locus operates as a regulator of the circadian clock modulating RAS activity. Published: December 7, 2017. https://doi.org/10.1371/journal.pbio.2002940

    [3 Tynes T, Hannevik M, Andersen A, Vistnes AI, Haldorsen T. Incidence of breast cancer in Norwegian female radio and telegraph operators. Cancer Causes Control. 1996;7(2):197–204. pmid:8740732. Schernhammer ES, Laden F, Speizer FE, Willett WC, Hunter DJ, Kawachi I, et al. Night-shift work and risk of colorectal cancer in the nurses’ health study. J Natl Cancer Inst. 2003;95(11):825–8. pmid:12783938.

    [4] 2018 Apr 23;126(4):047011. doi: 10.1289/EHP1837. Evaluating the Association between Artificial Light-at-Night Exposure and Breast and Prostate Cancer Risk in Spain (MCC-Spain Study).

    « HYPERTENSION : CET ORGANE FANTÔME VOUS REDONNE LE CONTRÔLETHYROÏDE : BANNI DE L’ORDRE DES MÉDECINS, IL SAUVE SES PATIENTES »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :