• L’hypertension artérielle ne prédispose pas au Covid-19…

    L’hypertension artérielle ne prédispose pas au Covid-19…

    Maladie typique des pays développés, l’hypertension artérielle accélère la fatigue du cœur en augmentant le travail du muscle cardiaque, qui va donc grossir, devenir moins performant et s’épuiser, surtout si elle n’est pas traitée et contrôlée.

    L’hypertension n'entraîne pas de symptômes particuliers, si ce n’est quelques motifs d’alertes, comme les maux de tête, des vertiges, des troubles visuels ou des bourdonnements d’oreille.

    "L’hypertension artérielle ne prédispose pas au Covid-19", affirment des experts du Centre d’Excellence Européen : Unité d’Hypertension Artérielle - Médecine Vasculaire – Centre de compétence des maladies vasculaires Rares et le service de Cardiologie : Rythmologie et Hypertension de l’Hôpital de la Timone. Une augmentation de la mortalité chez les hypertendus atteints de Covid-19 est observée, mais cette gravité pourrait être liée à l’âge plus élevé de ces patients", poursuivent-ils.

    Hypertension : un taux de mortalité plus élevé en cas de coronavirus

    De son côté, la Fédération Française de Cardiologie mentionne plusieurs études réalisées par des chercheurs chinois, suggérant que les patients souffrant d’hypertension et diabète présenteraient un taux de mortalité plus élevé par le coronavirus.

    Chez les hypertendus, ce taux atteint 6 %. Parmi les personnes gravement atteintes par le coronavirus, 23,7 % souffrent d'hypertension selon une étude chinoise. "Cependant, ce chiffre n’est pas forcément supérieur à la prévalence de l'hypertension artérielle dans une population du même âge".

    "À ce jour, l’hypertension artérielle non compliquée ne semble pas prédisposer à l’infection par le virus COVID-19, et il n’est pas démontré que l’HTA contrôlée soit un facteur de risque de forme grave d’infection par le virus COVID-19", souligne le Pr Gérard HELFT de l’Institut de Cardiologie de la Pitié-Salpétrière, membre de la Fédération Française de Cardiologie.

    "Le taux de mortalité est encore plus élevé (10,5%) parmi les personnes déjà affectées par une maladie cardio-vasculaire (insuffisance cardiaque, antécédents d'AVC ou d'infarctus du myocarde) alors qu'il tombe à moins de 1 % chez les personnes en bonne santé, relaye encore la Fédération. Par ailleurs, ces facteurs de risque augmentent avec l’âge". En effet, la mortalité par le coronavirus augmente considérablement avec l’âge.

    La Fédération Française de Cardiologue conseille donc à toutes ces populations potentiellement plus fragiles de s’informer très régulièrement sur les recommandations officielles et d’appliquer les consignes publiées par les autorités françaises.

    Selon une étude menée par des scientifiques de l'hôpital universitaire de Bâle, en Suisse, et de l'université de Thessalonique en Grèce, les personnes souffrant d'hypertension artérielle bien pourraient être plus à risque de présenter des symptômes graves ou mortels en cas d'infection au virus SARS-CoV-2. Mais les chercheurs semblent expliquer cette hausse de risque par l'action des médicaments contre l’hypertension. Attention, cette étude ne doit surtout pas inciter à interrompre votre traitement, ce dont les effets pourraient être bien plus dangereux pour votre santé cardiovasculaire.

    Les inhibiteurs de l’ECA pourraient faciliter le développement de l’infection au Covid-19

    Cette étude explique que les inhibiteurs de l'ECA et les bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine (des médicaments utilisés notamment dans le traitement de l’hypertension artérielle, ndlr) peuvent modifier la forme des cellules d'une personne de manière à ce que le coronavirus puisse plus facilement les infecter.

    Néanmoins, les scientifiques ne conseillent pas aux patients atteints d'hypertension d’interrompre leur traitement, ce qui serait particulièrement dangereux.

    Les risques liés à l’arrêt des médicaments, plus grands que les bénéfices

    En outre, la Société européenne d’hypertension (ESH) estime qu’il n’existe actuellement aucune preuve claire que l’hypertension en soi soit associée à un risque accru d’infection par COVID-19. Les risques liés à l'arrêt des médicaments hypertenseurs peuvent donc être plus grands que les bénéfices.

    En arrêtant subitement leur traitement, les personnes atteintes d'hypertension peuvent souffrir de graves troubles cardiaques. Les inhibiteurs de l'ECA réduisent le risque de crise cardiaque en dilatant les vaisseaux sanguins et en facilitant le travail pour votre cœur. Moralité, il est absolument proscrit d’arrêter quelconque traitement sans en avoir parlé à votre médecin.

     SOURCES

    Ma pensée profonde est qu'il faut booster son énergie en mangeant des aliments riches en fer,

    car le fer favorise l'oxygénation du sang , éviter de fatiguer son coeur et ses reins et bien sur prendre son traitement !

     

    « Coronavirus : quelles sont les séquelles potentielles ?Zinc et oligo-éléments face au CoronaVirus »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :