• 10 règles à suivre lors de l’utilisation des huiles essentielles

    Pour un usage optimal des huiles essentielles au quotidien,
    il est important de suivre quelques règles importantes :
    manipulation, qualité et sécurité.

    huiles-essentielles

    Le respect de ces précautions évitera tout risque de mauvaise utilisation et, à terme, tout problème éventuel.

    Sachez manipuler les huiles essentielles et respecter les dosages

    Avec les huiles essentielles, on ne laisse aucune place à l’improvisation !

    En raison de leur très riche teneur en principes actifs, il est très important de les manipuler avec précaution.

    En effet, certaines d’entre elles ne doivent absolument pas être appliquées sur la peau ni diffusées dans l’atmosphère. Il convient donc de respecter de façon très stricte les dosages recommandés, tout en suivant les conseils d’utilisation.

    Par ailleurs, l’usage des huiles essentielles est déconseillé aux femmes enceintes et/ou allaitantes, aux enfants âgés de moins de 6 ans, ou toute personne souffrant d’asthme et de crises d’épilepsie. Si vous êtes dans ce cas, l’avis d’un professionnel est vivement conseillé, avec une prescription personnalisée.

    Là où vous ne devez jamais faire usage d’huiles essentielles…

    À aucun moment il ne faut utiliser l’huile essentielle par injection intraveineuse ou intramusculaire, ni l’appliquer pure dans les oreilles, le nez, les yeux, ou encore la mettre en contact avec les muqueuses du corps.

    Diluez les huiles essentielles

    Les huiles essentielles n’ont pas de propriété hydrosoluble, elles ne peuvent donc pas se dissoudre dans l’eau

    (si vous versez quelques gouttes d’huile essentielle dans un bain, celles-ci resteront à la surface).

    En outre, le risque est grand de subir des irritations de la peau, voire des brûlures. Il est donc fortement recommandé de diluer ces huiles essentielles, par exemple avec de l’huile végétale, du vinaigre, ou encore du savon liquide.

    Il existe quelques très rares exceptions où il est possible d’appliquer des huiles essentielles pures directement sur la peau.

    N’ingérez pas une huile essentielle sans l’avis d’un spécialiste

    Par mesure de sécurité, il est indispensable de consulter un médecin ou un spécialiste afin de vérifier si vous pouvez ou non ingérer une huile essentielle.

    À aucun moment il n’est conseillé de procéder à l’automédication.

    Préservez les huiles essentielles du soleil

    Certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes.

    En cas d’application ou d’ingestion de variétés d’huiles aux agrumes, il est déconseillé de s’exposer au soleil pendant une durée de 12 heures.

    Cela concerne notamment les huiles
    essentielles de millepertuis, de pamplemousse, d’orange, de citron, de mandarine et de bergamote.

    Faites un test sur la peau avant toute application

    Grâce à un test très simple, il est possible de vérifier les réactions potentiellement néfastes provoquées par l’huile essentielle.

    Pour cela, mélangez 1 c. à café d’huile végétale d’amande douce ou de jojoba avec 1 goutte d’huile essentielle de votre choix.

    Après avoir enduit la pliure de votre bras ou déposé une goutte sur votre poignet d’un échantillon de ce mélange, procédez à un petit massage sur la zone en question.

    Laissez agir 24 heures, puis observez les éventuelles réactions sur cette zone.

    En cas d’absence de plaques, de démangeaisons ou d’inflammation, il est alors possible d’utiliser cette huile essentielle sans craindre une réaction !

    Conservez hors de portée des enfants et des animaux

    Au même titre que les produits ménagers dans vos placards, il est important de disposer d’un emplacement adapté pour conserver vos huiles essentielles afin qu’elles ne soient pas à la portée des enfants ou même des animaux domestiques.

    L’idéal est de les ranger dans une armoire en hauteur.

    Conservez correctement vos huiles essentielles

    Les principes actifs des huiles essentielles sont sensibles et volatiles.

    Il est donc important de conserver les flacons dans de bonnes conditions.

    En tous les cas, il faut que le fl acon soit fait de verre teinté, fermé hermétiquement, conservé à l’abri de la lumière et dans un endroit où la température est stable.

    Utilisez des huiles essentielles bio

    En achetant une huile essentielle bio, pure et naturelle, on a l’assurance que les actifs sont garantis très sains, sans pesticides ou autres principes actifs provenant de la pétrochimie.

    Réagissez immédiatement en cas d’accident

    Nul n’est à l’abri d’un accident suite à une mauvaise manipulation des huiles essentielles.

    Voici des conseils dans les cas suivants :

    • En cas d’absorption accidentelle, appelez immédiatement le SAMU ou contactez le centre antipoison régional. En aucune façon il ne faut boire de l’eau ; pour diluer, il est conseillé d’ingérer 3 c. à soupe d’huile végétale (au choix : huile de tournesol, d’olive, de colza, etc.).
    • En cas de projection oculaire, ne nettoyez pas l’oeil et la zone avec de l’eau.
    • Prenez un coton et imbibez-le
      généreusement d’huile végétale pure.
    • En l’absence de coton, on répandra quelques gouttes d’huile végétale directement sur le globe oculaire, avant de prendre rendez-vous chez le médecin ou l’ophtalmologue, si l’irritation persiste.
    • En cas de brûlure provoquée par une huile essentielle dermocaustique, munissez-vous d’huile végétale et aspergez la zone enflammée immédiatement. Là encore, n’aspergez pas la zone d’eau.
    • Sources : http://www.grands-meres.net/
    « Traitement naturel hallucinant contre la dépressionComment prévenir le cancer du sein grâce à une détox des aisselles »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :