• La sauge, la plante qui sauve !

     

    La sauge, la plante qui sauve !

     

    La sauge, la plante qui sauve !

    « Salvia savatrix » ou la plante qui sauve et qui guérit, la sauge est connue depuis l’Antiquité pour ses vertus multiples. En Égypte, environ 6000 ans avant J.C, on aurait soigné les femmes par la tisane pour les rendre fertiles. La sauge était la plante médicinale la plus utilisée dans la Grèce et la Rome antique. Les soldats grecs et romains en emportaient toujours quelques feuilles pour les appliquer en pansements en cas de blessures.

    La sauge a une haute teneur en vitamines A, B, C, E, K et J (ou choline, une sorte de vitamine B), zinc, phosphore, calcium, potassium, sodium, magnésium, cuivre, sélénium et fer. Elle est une excellente source de flavonoïdes et d’autres composés antioxydants. Grâce à ces derniers, elle lutte contre les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire qui est à l’origine de diverses inflammations, des maladies vasculaires, du cancer. Elle régularise le taux de cholestérol, elle joue donc un rôle dans la prévention des maladies cardiovasculaires. En gargarisme, l’infusion de sauge soigne les gencives et guérit l’amygdalite, et elle est remède naturel des maux de gorge, du rhume, de la toux et la grippe. Elle soulage les symptômes de l’arthrite et le rhumatisme. L’huile essentielle en obtenue est efficace contre l’asthme. L’infusion de feuilles fraîches sous forme de cataplasme accélère la cicatrisation des plaies, apaise les démangeaisons causées par des piqûres d’insectes. La sauge est antispasmodique, soulage les douleurs menstruelles et les symptômes de la ménopause, les bouffées de chaleur et la transpiration désagréable.

    Sauge pour se désintoxiquer

    La sauge est un puissant désintoxiquant, elle désinfecte les reins et les voies urinaires. Diurétique, elle élimine l’eau en excès, ainsi elle régularise la pression artérielle. Elle est riche en fibres (environ 40 % ) et grâce au cela elle nettoie les intestins, améliore le péristaltisme intestinal et élimine les toxines et déchets accumulées. La sauge défavorise le ballonnement, les flatulences, stimule la production de bile et d’enzymes digestives. En outre, ses propriétés antimicrobiotiques sont également remarquables : elle est capable de détruire les bactéries Staphylococcus aureus, Salmonella, Escherichia coli et la levure Candida albicans.

    Sauge contre le mal de tête

    La sauge peut rend un service en cas de mal de tête en calmant particulièrement la céphalée et la migraine. Elle apaise la nervosité et les symptômes du stress, et soulage les symptômes de la maladie d’Alzheimer. Sa consommation est fortement recommandée pour les diabétiques grâce â ses propriétés de réduire le taux de sucre dans le sang.

    La sauge, la plante qui sauve !

    « Les vertus cachées de l'Aloès verrahuile-pepins-de-raisons-vertus »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :