• La chlorophylle est le pigment vert des feuilles. En grec, kloros signifie « vert » et phyllos signifie « feuille ».

    Produite par les chloroplastes, elle est le siège central de la merveilleuse photosynthèse permettant aux plantes de fabriquer du sucre (fructose) à partir du gaz carbonique atmosphérique et de l’eau.

    La chlorophylle

    La molécule de chlorophylle ressemble à un anneau dont le centre est composé de magnésium pendant que l’hémoglobine du sang (en particulier l’hémine) avec une structure moléculaire identique, présente un noyau de fer. Curieusement, la couleur VERTE de la chlorophylle est la couleur complémentaire du ROUGE du sang.

    Une transfusion verte

    La chlorophylle a des propriétés étonnantes : une fois ingérée, elle passe immédiatement dans la circulation sanguine.

    Aussi est-elle la source immédiate et naturelle de minéraux la plus élevée et efficace. Ces minéraux très ionisés (chargés électriquement) par certaines enzymes, créent des liaisons privilégiées avec les vitamines et les acides aminés de l’organisme.

    C’est le cas en particulier des ions de calcium Ca++ et de magnésium Mg++, indispensables à la plupart des métabolismes.

    Hélas, la chlorophylle absorbée par voie alimentaire, sous forme de légumes verts, d’algues, etc., est assez inefficace car elle reste enfermée pour la plupart dans les parois cellulosiques cellulaires et, par ailleurs, fortement liée aux protéines.

    Même sous forme de suc végétal pur, elle reste encore peu active. Par contre, absorbée PURE, elle se comporte comme un puissant générateur sanguin favorisant notamment la formulation de l’hémoglobine.

    C’est une sorte de transfusion végétale
    avec conversion d’un sang vert en sang rouge,
    accompagnée d’un apport d’énergie vitale universelle.

    Ceci explique en partie son pouvoir singulier de régénération de la formule sanguine, en particulier dans l’anémie ainsi que son apport énergétique considérable.

    D’autre part, par sa formule biochimique, la chlorophylle a la capacité de convertir le gaz carbonique en oxygène, amenant ainsi une oxygénation supplémentaire à l’état ionique au niveau des tissus.

    Il s’en suit une augmentation du rendement énergétique global de tous les métabolismes, une stimulation de toutes les guérisons et une activation des cicatrisations.

    Voilà l’explication de l’action élective de la chlorophylle dans toutes les pathologies liées à l’asphyxie cellulaire en tant qu’adjuvant majeur.

    Enfin, elle intervient dans la synthèse de la vitamine A, dont on connaît le rôle antioxydant et antiradicalaire.

    Usage externe

    C’est un des agents naturels les plus efficaces pour nettoyer et désodoriser les plaies nécrotiques (tissus gangreneux, brûlés, etc.).

    La chlorophylle accélère la régénération des tissus conjonctifs par exemple dans le cas d’ulcère diabétique des jambes. De plus, elle absorbe les toxines et les odeurs.

    On peut l’utiliser aussi dans les dermatites séborrhéiques, les neurodermatites, l’eczéma suintant, l’impétigo contagieux, les parasites fongiques, les champignons pyogéniques, les infections vaginales à Candida albicans, les brûlures, ulcères et plaies en tous genres et le psoriasis.

    Usage interne

    Gaz et mauvaises odeurs

    La chlorophylle réduit la production des gaz et des toxines d’origine digestive, ce qui est très utile dans les cas d’haleine forte, de relents alimentaires (ail) et même d’odeurs menstruelles. En outre, on a introduit depuis fort longtemps de la chlorophylle dans les désodorisants corporels ainsi que pour les hydroses axillaires et plantaires.

    Fermentations intestinales

    Dans notre société où l’on utilise largement les antibiotiques, les hormones, les corticoïdes et les immunodépresseurs, les fermentations mycosiques (Candida albicans) sont très fréquentes. Ces infections sont très résistantes et difficiles à traiter. Dans la nature, la chlorophylle est l’arme principale qu’utilisent les plantes vertes pour se défendre contre les moisissures. La chlorophylle par voie interne produit les mêmes effets chez l’homme aussi ; elle est particulièrement indiquée pour le muguet (de la bouche), les mycoses vaginales en relation avec le Candida albicans et de source digestive.

    Neutralisation des toxines

    La chlorophylle neutralise les toxines bactériennes, même celles des staphylocoques dorés ou du Colstridium perfringens qui retardent les processus de cicatrisation.

    Une étude de 400 cas de plaies infectées traitées par la chlorophylle a montré la stimulation de régénération par un bourgeonnement actif et une épithélialisation de façon bien meilleure qu’avec tous les autres agents essayés. Toutes les études chimiques ont montré que la chlorophylle s’adaptait à toutes les formes de lésions dermatologiques, y compris les lésions gingivales.

    Le retour à l’équilibre de la bouche au rectum

    Une des principales propriétés de la chlorophylle est de rétablir l’équilibre acido-basique.

    Or, une acidité tissulaire importante est souvent la cause principale des échecs des traitements, en particulier homéopathiques et phytothérapiques.
    chlorophylleLa chlorophylle améliore le péristaltisme de l’estomac et de l’intestin, augmente la lubrification des valves œsophagiennes, pylorique et iléo-cæcale pour un meilleur passage du bol alimentaire en réduisant les gaz et les acides. Par ce fait, elle fait disparaître les distensions abdominales digestives après repas, cicatrise les ulcères gastriques et duodénaux, réduit les formations ulcératives, les hémorroïdes, les irritations rectales et protège le foie.

    L’augmentation des défenses

    La chlorophylle protège l’organisme contre la pollution. Elle augmente la résistance cellulaire contre différents germes (staphylocoques, streptocoques).

    On peut l’utiliser contre la conjonctivite, les otites chroniques, la pyorrhée alvéolaire, suite aux extractions dentaires, dans les rhumes, sinusites, angines, bronchites, abcès, vaginites, et toutes inflammations infectieuses.

    Études sur l’action anti-anémique

    L’administration de chlorophylle seule ou accompagnée de composés contenant du fer, entraîne une stimulation de la production d’hémoglobine et de globules rouges.

    La chlorophylle améliore le péristaltisme de l’estomac et de l’intestin, augmente la lubrification des valves oesophagiennes, pylorique et iléo-cæcale pour un meilleur passage du bol alimentaire en réduisant les gaz et les acides. Par ce fait, elle fait disparaître les distensions abdominales digestives après repas, cicatrise les ulcères gastriques et duodénaux, réduit les formations ulcératives, les hémorroïdes, les irritations rectales et protège le foie.

    Les animaux rendus anémiques (réf : Recherches sur l’anémie provoquée, essais de thérapeutique expérimentale de Binet et Stunza, 1937). Par exemple, des lapins anémiques dont l’alimentation est suppléée en chlorophylle, récupèrent totalement en 14 jours contre 23 jours chez les contrôles de base.

    D’autres études chez les animaux anémiques traités par la chlorophylle (0,05 g/kg) montrent 70 à 83 % d’augmentation des globules rouges, avec normalisation du taux d’hémoglobine en 10 à 16 jours. Tous les types d’extraits de chlorophylle pure non cuprique ont montré ces effets anti-anémiques. Le fait d’ajouter du fer biodisponible augmente encore la rapidité de cet effet. Ces expériences ont été confirmées par plusieurs chercheurs (Bereskov, Petrvas, Isotfva en 1980, Levshin 1958, Kelentri, Fekete Kun 1958, Borisenko, Sofonova 1965).

    Incontinence fécale ou urinaire

    Il suffit de 200 mg par jour de chlorophylle pour faire disparaître les mauvaises odeurs chez les personnes ayant eu une colostomie, cela sans aucun effet secondaire. Les mêmes posologies sont efficaces pour contrôler les odeurs liées à l’incontinence urinaire ou fécale. Ces odeurs disparaissent en une semaine de traitement, et le maintien du traitement permet de maintenir cet effet à long terme. La chlorophylle a été reconnue sans danger et efficace par la U.S. Food and Drug Administration (FDA).

    Nouvelles applications

    En 1980, le Dr Yoshida a publié au Japon une étude sur le traitement de la pancréatite chronique par la chlorophylle. Les lésions étant liées à des modifications induites par des enzymes, la chlorophylle s’avère capable de modifier différentes réactions enzymatiques. Statistiquement, la douleur disparaît dans plus de 80 % des cas.

    Les effets antimutagènes de la chlorophylle ont aussi été étudiés. Elle s’est révélée très active contre de nombreux carcinogènes lors des tests.

    La prise orale de chlorophylle augmente le nombre de leucocytes chez les enfants souffrant de leucopénie. Dans certains cas, la chlorophylle peut prévenir la chute des leucocytes, mais aussi, combinée avec des traitements traditionnels, améliorer les résultats du traitement des thrombocytopénies. Aussi, la chlorophylle a été utilisée pour prévenir et traiter la leucopénie liée à une chimiothérapie ou une radiothérapie.

    Panorama des indications
    En usage externe

    chlorophylleBactéries : empêche de se protéger par un vernis de fibrine.
    Champignons pyogéniques
    Cicatrisations : active toutes
    Circulation locale : accélère
    Dermatite séborrhéique
    Eczéma suintant
    Impétigo contagieux
    Infection vaginale à candidas
    Neurodermite
    Parasites fongiques
    Plaies nécrotiques (gangrène – brûlures – ulcères…) : nettoie et désodorise
    Psoriasis
    Ulcère diabétique des jambes
    Plaie : ouvrir une gélule de Quantaphylle. Saupoudrer la chlorophylle sur la plaie, 2 fois par jour et mettre un pansement dessus.
    Dermatoses : Ouvrir une gélule dans un peu de vaseline et enduire la zone atteinte 1 fois par jour.
    Nota : L’efficacité est augmentée en adjoignant un traitement interne de Quantaphylle.

    En usage interne
    Digestion

    chlorophylleAbdomen : distension digestive
    Acidité et gaz : réduit
    Colite ulcérative
    Constipation (relance le péristaltisme intestinal)
    Foie : protège
    Hémorroïdes
    Rectum : irritation
    Ulcère gastrique et duodénal
    Valves œsophage pylore et iléo-cæcale : lubrifie – donne des selles propres !
    Défenses

    Abcès
    Angine
    Bronchite
    Conjonctivite
    Extractions dentaires : suites
    Otite chronique
    Pancréatite
    Pyorrhée alvéolaire
    Rhume
    Sinusite
    Toxines des staphylocoques dorés, streptocoques, colstridium : neutralise
    Vaginite
    Sang

    chlorophylleAcido-basique : déséquilibre
    Anémie
    Hémoglobine et globules rouges : stimule la production
    Leucopénie suite chimio ou radiothérapie
    Mycoses

    Colostomie (anus artificiel) : conséquences
    Fermentations mycosiques (candidas)
    Incontinence urinaire ou fécale
    Muguet (champignons dans la bouche)
    Mycoses vaginales
    Odeurs mauvaises – haleine fétide
    Superoxygénation cellulaire dans les Cancers – Sida – Arthrose

    Extrait d’un article de https://energie-sante.net


    votre commentaire
  •  

    Pensez à l'argile Wax

     voici le lien : http://www.wax-argile.fr/

     

     

     ça parait horrible, les plaies que vous allez voir dans ce site, mais cette argile fait des miracles !

    POUVOIRS merveilleux DE L'ARGILE ***ERIC NIGELLE***

    Un très vieux livre m'a été prêté par une patiente (de 92 ans). Ce livre date de 1963. Je cite : ....

    POUVOIR ABSORBANT

    J'ai souligné le pouvoir absorbant de l'argile en parlant de son hydrophilie et en indiquant l'expérience du morceau d'argile sur la langue.

    Cette propriété est extrêmement importante et le professeur Heins Nattenberg l'avait mise en évidence en 1935 dans une étude écrite à Francfort-sur-le-Mein, intitulée "Le Traitement des maladies avec la terre" :

    "L'effet essentiel de la terre, écrivait-il, réside, sans aucun doute, dans sa capacité d'absorption. Ses particules sont tellement minuscules et, pour cette raison, la tension de leur surface tellement grande, que d'énormes quantités de poison peuvent être absorbées. La terre peut absorber non seulement l'eau, mais aussi des gaz."

    La science n'est pas encore parvenue à expliquer la cause de cette propriété. Elle est sans doute une conséquence de sa constitution moléculaire qui lui permet en quelque sorte de capter des éléments avec lesquels cette roche entre en contact.

    "......"

    Ainsi que l'a souligné le professeur Battenberg, l'absorption s'étend aux gaz et également aux effluves et odeurs, donc aux émanations nauséabondes.

    En effet, les substances volatiles qui se détachent des corps corrompus, des matières organiques en décomposition, et, comme chacun sait, des personnes malades, sont absorbées par l'argile. Là encore, une expérience facile peut être faite en mettant de l'argile dans un récipient malodorant ; celui-ci finira par être désodorisé.

    Ce pouvoir, nous le verrons plus loin, est appliqué dans de nombreuses affections, notamment celles consécutives à l'intoxication, aux empoisonnements, ainsi que dans les maladies de l'appareil digestif.

    J'ai déjà fait allusion aux ulcères dégageant une odeur putride et au catarrhe nasal ou ozène désodorisés et guéris par l'argile.

     

    ACTION ADSORBANTE

    L'adsorption est un phénomène qui se traduit par la concentration et aussi l'adhésion de matières à la surface d'une substance. L'argile possède précisément ce pouvoir. C'est ainsi qu'elle peut attirer certains corps mêlés à un liquide. Elle ne pourra pas les absorber, mais elle les retiendra, elle les fixera à son voisinage, à sa surface. Cette action a une certaine analogie avec les catalyseurs dont la seule présence modifie ou perturbe la composition de certaines substances, sans être eux-mêmes modifiés.

    On conçoit aisément l'usage qui peut être fait de cette propriété en pharmacie, en médecine et aussi en industrie notamment en industrie pétrolière et dans les huileries.

    Les raffineries de pétrole font une large consommation d'argile, notamment pour le craking catalytique, c'est-à-dire les processus de transformation des huiles de pétrole - gasoil - en essence et gaz.

    Sur le plan qui concerne l'objet de cette étude, ce pouvoir adsorbant de l'argile sera utilisé en usage interne chaque fois qu'il sera nécessaire de fixer des éléments indésirables ou nocifs surchargeant et troublant les sécrétions de l'appareil digestif ou des autres organes.

    VERTU ANTISEPTIQUE

    On peut dire de l'argile qu'elle est un antiseptique actif et quasi vivant. Elle est capable en effet de détruire avec une efficacité extraordinaire le développement des germes pathogènes.

    Cette vertu proviendrait de la teneur en acide silicique de l'argile.

    Les microbes ont leur substance nucléaire centrale protégée par une enveloppe ou ectoplasme formée de protides, lipides et glucides. Chez certaines espèces, cette enveloppe est extrêmement résistante. Eh bien, le pouvoir antigénétique de l'argile est tel qu'il fait éclater les ectoplasmes les plus solides.

    En même temps que l'argile détruit les germes pathologiques, elle consolide les tissus, ce qui est un avantage sans prix sur la plupart des antiseptiques et antibiotiques officiels. C'est ainsi que la pénicilline, la chloromycine, l'auréomycine, etc., sont autant d'antibiotiques efficaces ; malheureusement, ils perturbent si dangereusement l'organisme, nuisent si radicalement à la flore intestinale, qu'il ne faut jamais en user à tort et à travers comme on le voit faire si souvent, et ne les réserver pour cette raison et pour d'autres, qu'aux cas extrêmes. Rien de tel avec l'argile.

    Le secret de cette vertu antiseptique n'a pas pu encore être percé, mais on peut penser que son action quasi vivante résulte, comme cela se remarque à propos d'autres produits naturels - le miel entre autres - de ce qu'elle est ordonnée au soutien et à l'équilibre des corps vivants organisés.

    Donc on en usera en médecine interne pour son action antibactériologique au niveau de l'appareil digestif, sans crainte pour la fibre intestinale, et toutes les fois que nous aurons besoin de recourir à sa propriété stérilisante.

    Retenez cet axiome : où l'argile passe, les germes pathogènes disparaissent.

    Cela dit, c'est une lapalissade que d'énoncer que l'argile pure est exempte de microbes. D'aucuns en ont douté cependant, mais des analyses ont été faites et les laboratoires ont conclu que l'argile curative est absolument stérile.

     

    FACULTE VULNERAIRE

    La faculté vulnéraire de cette terre précieuse est liée bien entendu à sa vertu antiseptique. Vulnéraire se dit d'une substance propre à guérir les blessures et les plaies, du latin vulnerarius qui concerne les plaies.

    On sait que de nombreux simples possèdent cette propriété, fleurs et sommités de bétoine, d'absinthe, de calamant, d'hysope, d'origan, etc., comme je l'ai indiqué dans mon livre Joie et Santé par les Fleurs et le Miel.

    La pharmacopée renferme des formules d'alcoolat vulnéraire - eau d'arquebuse et d'hydrolat, eau vulnéraire - obtenus par macération ou distillation des fleurs et plantes.

    Eh bien, l'argile tient ici également la première place. Elle est, en effet, un cicatrisant actif des plaies les plus résistantes, torpides. Une plaie ou un ulcère est qualifié de torpide quand sans montrer de tendance à l'aggravation, il traîne en longueur et ne manifeste aucune tendance à l'amélioration.

    C'est que, comme l'avait parfaitement observé l'abbé Kneipp : "L'argile arrête l'inflammation, attire les matières morbides, putrides, les absorbe et purifie de cette manière les abcès et les ulcérations." Elle joue un rôle d'astringent, de purificateur et d'accélérateur dans le processus de régénération et la reconstitution des tissus lésés.

    On recourra donc à l'argile en usage externe, bains, compresses, cataplasmes, pansements pour lutter contre les maladies de peau, zona, gale, eczéma, impétigo, furoncle, anthrax, abcès, brûlures, ulcérations, etc.

     

    ARGILE MEDICINALE

    En réalité, il n'existe pas d'argile médicinale et d'autres qualités d'argile destinées à l'industrie, à la poterie, etc... Non, il y a l'argile.

    Toute argile pure sera donc de l'argile médicinale, de l'argile curative, quelle que soit sa couleur : blanchâtre, ocre, jaune, rougeâtre, verte, etc...

    L'argile pure humide donne l'impression d'être grasse.

    Elle ne doit pas contenir de sable. 

     

    En résumé, il faut retenir que l'argile médicinale doit être rigoureusement vierge, quelle que soit sa couleur, qu'elle ne doit avoir subi aucune préparation ou, bien entendu, la moindre cuisson.

    Retenir, en outre, que l'activité de l'argile croît dans la mesure où elle a été exposée à la pluie, au vent, au soleil, aux influences naturelles. Il semble qu'ile absorbe l'énergie des éléments pour les restituer ensuite aux corps organisés.

    Source : ICI

     

    Prévention des dégâts d'une vaccination

    QUAND ON VOUS OBLIGE DE VOUS FAIRE VACCINER...IL SUFFIT D'ÊTRE PLUS MALIN QU'EUX !

    En Belgique, il n'y a pas de liberté quant au libre choix de se faire vacciner ou pas, si vous voulez vous faire engager dans le secteur de la santé. "Madame, Monsieur, les vaccins sauvent des vies...!", est bien sûr leur explication.

    Quid alors en 1983 ? Plusieurs infirmières et infirmiers ont été vaccinés avec le Hévac-vaccin pour l'hépatite B.... jusqu'à ce que les autorités sanitaires concernés ont découvert une infection par le virus HIV lors de la fabrication de ce fameux vaccin (à l'époque encore fabriqué avec du sang humain).

    Moi-même ai été un de ses infirmiers qui ont eu ce fameux vaccin. Tout de suite les autres vaccinations ont été annulées.

    Vous pouvez vous imaginer, à l'époque, la psychose qui s'est emparée de tous ces infirmiers ! Heureusement, pour moi, je n'ai pas contracté le SIDA. 

    Encore chaque année, les vaccins font plus de dégâts que du bien !

    Nous, les soignants (médicaux et paramédicaux), pourront nous protéger préventivement contre les terribles dégâts des vaccins !

    GRÂCE A UN GROS CATAPLASME DE WAX-ARGILE ! (ou une autre argile).

    1) Préparez votre cataplasme de Wax-Argile à l'avance.

    2) Présentez-vous pour l'injection de votre vaccin (quand c'est une condition inévitable pour décrocher un poste de travail).

    3) Immédiatement après l'injection, vous courez à la toilette (dites que vous avez une crise de diarrhée par exemple...) et vous appliquez votre cataplasme caché dans votre sac à main sur le site de l'injection.

    4) De retour à la maison, vous prenez immédiatement un bon bain d'argile très chaud, avec au moins 3 kilos d'argile (n'importe laquelle).

    Il n'y aura pratiquement pas de poison (des additifs) qui rentrera dans votre corps, si vous agissez de cette façon.

    En utilisant la Bentonite, vous ne risquez pas de boucher les tuyaux d'évacuation du bain. Vous pouvez même utiliser 25 kilos de Bentonite pour 75 litres d'eau très chaude.

    Eviter le contact avec des parties métalliques

    Source : ICI 

     

     

    Bien d'autres applications que je vais vous laisser découvrir  dans ce site ! cool


    votre commentaire

  • Les chiffres ne mentent pas ! 
    Brigitte Macron plus fortunée qu'Emmanuel 
    Mais à quel prix, avec beaucoup d'arnaques ! 
    Dermagen iQ 
    - Elle est mondialement connue en tant que femme d'Emmanuel Macron, 
    mais Brigitte Macron a prouvé qu'elle était une remarquable femme d'affaires, 
    de sa propre initiative. 

    Elle n'est peut être âgée que de 46 ans, 
    mais il s'avère que Brigitte Macron est à la tête d'une des entreprises du pays générant le plus de chiffre d'affaire. 
    La belle blonde a secrètement ouvert une entreprise de produits cosmétiques 
    l'an dernier, et est restée silencieuse concernant son succès en tant que PDG. 
    Brigitte admet qu'elle a intentionnellement omis d'évoquer publiquement son entreprise car elle souhaitait d'abord s'assurer de la stabilité de son entreprise. 
    “Je craignais que les gens associent cette entreprise uniquement avec ma famille si médiatisée, et j'ai eu le sentiment que cela pouvait porter tort à l'entreprise. 
    Les produits que nous créons changent réellement la vie et ils méritent d'être reconnus à leur juste valeur,” explique Brigitte. 
    Le produit dont elle parle n'est autre que Dermagen iQ qui a conquis le monde entier. 
    Le produit se vend constamment en quelques minutes, et Brigitte ajoute que son objectif numéro un en tant que PDG est de fournir suffisamment de produits à la vente, afin de satisfaire la demande de manière adéquate. 
    Brigitte a révélé qu'Tiphaine Auzière est une fan inconditionnelle de sa ligne de produits anti-âge. 
    “« Nous sommes toujours en rupture de stock. 
    Que ce soit en magasins ou en ligne, quelque soit le moment où nous reconstituons nos stocks, nos consommateurs achètent tous nos produits en quelques minutes.” 
    Ce succès scintillant n'a pas été simple a obtenir, et Brigitte admet qu'elle a passé des années de travail acharné en coulisse afin de perfectionner ses produits. 
    “Je voulais être capable d'offrir au public une alternative à la chirurgie esthétique qui soit saine pour la santé, et qui soit sans risque. 
    La chirurgie esthétique n'est pas seulement une option très risquée, mais elle est aussi peu viable financièrement pour de nombreux américains / français.” 
    Brigitte ajoute qu'elle était déterminée à créer des traitements locaux que les gens puissent s'appliquer sur la peau dans le confort de leurs foyers, et qui gonflerait leur estime de soi, et les aide à se sentir bien à leur propos. 
    On dirait que comme prévu, ses produits ont eu précisément cet effet, puisque de nombreuses célébrités ont sauté le pas, et chantent depuis les louanges de Dermagen iQ. 
    Dermagen iQ c'est la société brigitte macron qui m'a arnaqué de presque 300 € 
    l'année passée avec beaucoup d'internautes, l'échantillon était gratuit, 
    mais il fallait payer l'expédition au lieu de ça, 
    on prélève sur le compte des gens tous les mois plus de 93 € , 
    bien sur vous recevez un colis que vous n'avez pas commandé ! 
    je viens de le découvrir à l'instant ! 
    Des centaines de femmes ont eut la même aventure que moi ! 

    Il y a des femmes qui ont été arnaquées plus que moi, jusqu'à 1000€ , 
    d'après la banque postale ! 
    Mais j'ai changé de carte bancaire et plus de soucis après ! 
    Alors soyez très prudent !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique